• Accueil >
  • Ruinart Edition Limitee Liu Bolin

Partenariat Ruinart x Liu Bolin

 
Ruinart et L'Art

Ruinart et l'art


Depuis son origine, la Maison Ruinart entretient un engagement très fort dans le domaine de l'art. Depuis toujours, la Maison fait appel à de nombreux artistes et designers contemporains et leur donne carte blanche pour donner leur vision de la Maison et rendre hommage à ses cuvées, son histoire, son patrimoine ou ses crayères classées au patrimoine mondial de l’Unesco. « Nous poursuivons aujourd’hui notre engagement artistique à travers notre soutien aux plus grandes foires d’art contemporain et en confiant chaque année une carte blanche à un artiste », confie Frédéric Dufour, Président de la Maison. Ruinart donne ainsi son soutien à une trentaine de manifestations artistiques dont : Art Basel (Basel, Miami & Hong-Kong), Frieze (New-York & Londres), Kyotographie, Fiac, Paris Photo.

Portrait Liu Bolin
Portrait Liu Bolin

RUINART X Liu Bolin : REVEAL THE (IN)VISIBLE

Portrait de Liu Bolin

Cette année, la Maison Ruinart poursuit son engagement artistique avec l'artiste choins et performer, Liu Bolin. Il est difficile de le définir, vu son parcours et la plasticité de son oeuvre. Né en 1973 à Binzhou, dans la province du Shandong, au sud-est de Pékin, il est le cadet d’une nombreuse fratrie au sein de laquelle il est le seul à suivre des études artistiques, considérées comme futiles par son père. Il appartient à la génération dont la production artistique est liée à une Chine en pleine mutation.

Liu Bolin
Liu Bolin
Liu Bolin

La révélation par le camouflage


Il se spécialise d'abord en sculpture, avant de pratiquer l’art de la performance. En 2005, il découvre les expulsions et les démolitions des maisons traditionnelles de la banlieue de Pékin en vue de la modernisation de la capitale pour les Jeux olympiques de 2008. Et c’est pour exprimer son impuissance devant ces démolitions, et sa protestation silencieuse qu’il produit la première photo de la série Hiding in the City. Sur cette image, qui tient de la sculpture, de la peinture, de la photographie autant que de la performance, Liu Bolin disparaît littéralement devant les maisons amenées à être détruites en recouvrant son corps et ses vêtements des couleurs du décor. Un art du camouflage particulièrement subtil, qui laisse toujours deviner sa présence. « La nature morte en trompe-l’oeil fait croire qu’il y a quelque chose de réel là où il n’y a rien. Le camouflage fait croire qu’il n’y a rien là où il y a quelque chose ou quelqu’un », nous indique Philippe Dagen dans la préface de la monographie Liu Bolin parue aux éditions de La Martinière.

Ses oeuvres sont fortement marquées par des sujets politiques et sociaux. « Il compose des images qui attirent dans un premier temps, surprennent et inquiètent dans un deuxième, demeurent dans la mémoire ensuite. Il a donc créé une forme artistique singulière, d’une efficacité rare, et parfaitement en phase avec l’époque dans laquelle le monde se trouve plongé », précise Philippe Dagen. On voit par ailleurs apparaître de plus en plus de nouveaux protagonistes dans ses compositions, donnant ainsi à son oeuvre une dimension collective qui nous interpelle directement.

Liu Bolin

La main invisible


« Lorsque j’ai commencé à me documenter sur la Maison Ruinart, j’ai pris conscience de l’unique savoir-faire de la plus ancienne maison de champagne et de l’aspect exceptionnel du site historique classé au patrimoine mondial de l’Unesco. Quatre aspects essentiels pour moi étaient réunis : l’histoire, la culture, le savoir-faire et la dimension humaine. » À l’occasion de sa première visite en Champagne, Liu Bolin a passé plus de dix jours en résidence au sein de la Maison Ruinart, à Reims, révélant à travers trois images la trace du travail de l’homme. « J’ai été marqué par l’expertise déployée et l’utilisation des ressources naturelles à disposition dans la fabrication du champagne. Des vignes aux crayères, dont la température et l’hygrométrie sont idéales à l’élaboration des vins, les collaborateurs de Ruinart tirent parti de la nature sans la dévoyer. C’est leur travail que j’ai voulu mettre en avant dans cette série. »

En faisant disparaître l’humain, Liu Bolin braque les projecteurs sur les gestes et le savoir- faire à l’oeuvre dans la création du champagne. Par son invisibilité, il révèle l’expertise des femmes et des hommes qui travaillent dans l’ombre, et met en lumière le respect de la Maison Ruinart pour la nature.

L’effacement de l’homme devant la nature


« Ma première descente en cave m’a plu par la dimension magistrale de ces crayères creusées par la main de l’homme voici plus de huit cents ans. On ressent la force du temps. » Liu Bolin a décidé de poser sur ces images avec des collaborateurs de la Maison Ruinart afin de montrer l’effacement de l’homme devant les exigences de la nature. L’expertise, la concentration et le respect des hommes et des femmes qu’il a rencontrés ont impressionné l’artiste. Autant de qualités qui l’ont décidé à placer ces acteurs au centre de ses créations.

« On n’imagine pas en voyant une bouteille de Ruinart, la complexité et la succession d’étapes qui sont nécessaires à son élaboration. Ruinart fut la première maison de champagne à voir le jour. Et son histoire et ses valeurs, quasi tricentenaires, se retrouvent au quotidien dans son processus de production. » Avec la création de ses trois images-performances, Liu Bolin est parvenu, avec des collaborateurs de la plus ancienne maison de champagne, à rendre compte avec force et élégance des liens qui réunissent histoire, culture, nature, respect et savoir-faire. Une manière de révéler l’identité de la Maison Ruinart en disparaissant derrière ses acteurs.

Partenariat Ruinart x Liu Bolin
Partenariat Ruinart x Liu Bolin
Partenariat Ruinart x Liu Bolin
Partenariat Ruinart x Liu Bolin
Edition Limitee Ruinart x Liu Bolin

Le coffret Ruinart selon Liu Bolin


Ruinart a demandé à Liu Bolin d’habiller les coffrets en bois abritant le jéroboam de la cuvée Blanc de Blancs. L’artiste chinois a ainsi utilisé les vestes qu’il revêt avant de les peindre lors de ses performances pour créer l’habillage des coffrets.
Cette Édition limitée est disponible uniquement auprès de la Maison Ruinart à Reims, en seulement 2 exemplaires numérotés. Pour toute information, n'hésitez pas à nous contacter par mail à contact@champmarket.com.

Edition Limitee Ruinart x Liu Bolin
Edition Limitee Ruinart x Liu Bolin
 
Ruinart Blanc de Blancs

Ruinart Blanc de Blancs, l'emblême du goût Ruinart


Le champagne Blanc de Blancs Ruinart est l'emblême du goût Ruinart. Un très beau Blanc de Blancs, pur, net et précis. Ses notes florales et fruitées en font un champagne idéal pour l'apéritif, il se marie à merveille avec des plats tels que des langoustines ou un tartare de daurade. La complexité de ce Blanc de Blancs s'annonce dès la première impression.

Edition Limitée Ruinart x Liu Bolin

 

 

 

Ce message n'apparaîtra qu'une seule fois. Nous vous prions de bien vouloir prendre le temps de le lire.
Bienvenue sur Champmarket.com ! Pour mieux vous connaître et améliorer votre expérience, nous utilisons des cookies. La poursuite de votre visite sur notre site vaut pour consentement de notre politique de cookies. Un paramétrage des cookies est disponible sur cette page.